img

Une aube livide de matinée nuageuse se leva. Dans l'attente qui continuait, énervée d'impatience, je ne savais où aller, je ne savais où me rendre, je ne savais où errer, noyé dans les épaisses méandres diurnales.

Sentant à plein le vide de mon existence, j'avais toutefois souvenir de ces belles villes de France dont les charmes innocents éblouirent nos plus grands esprits. C'est ainsi que dans mon immuable éclectisme, je convins de m'enfuir vers la ville aux cents clochers, l'Athènes au genre gothique.

Flânant, déambulant sous le lourd poids de ce millénaire d'Histoire où les plus Grands se croisèrent, me remémorant Salambô ou autre Cid, cédant aux ivresses du paradis et m'éloignant de la plus insignifiante réalité, je m'effaçais alors sous les aiguilles dorées du Gros-Horloge où, en un instant, toutes mes émotions de mon âge ingénue me sourdirent au cœur.

Illuminé de place en place par un rais de soleil plongeant du plus haut de cette infinie cathédrale gothique, je m'y embarquai, ébloui devant l'immensité de la grandeur chrétienne. Avant de regagner la « petite Venise du Nord », je me sustentais tout de grâce dans cet apaisant et rassérénant restaurant étoilé Michelin : L'ODAS.

Depuis que je m'en étais allé, longtemps je l'avais espérée, cette vagabonde, cette disparue, voilà qu'elle m'était revenue...
... ROUEN


Photos complémentaires

image image image image image